Musique libre de droit     Répertoire musical     More


Radius System - Monochrome

72 018 écoutes

5 votes - 2.2 / 5

Radius System est un duo d’adolescents originaires de Paris, composé de Gregory Hœpffner (percussions, guitares, voix, basse, production, effets visuels) et Axel Dallou (basse, effets visuels),.
Le premier opus du groupe « Work in Progress » voit le jour en 2005 et se fait remarquer, offrant ainsi l’opportunité au groupe de s’agrandir afin de pouvoir se produire en live.

Malheureusement, le second album du groupe « Escape / Restart », paru en 2008 sonnera la fin de l’expérience des lives pour Radius System, en vue de la complexité relative à l’adaptation des morceaux pour la scène.
Toutefois, «Escape/Resart»est mis à disposition du public qui peut le télécharger gratuitement, et rencontre à son tour un franc succès, à tel point qu’un EP intitulé «Almost Nothing» voit le jour fin 2008.

Au fil des années, Radius System va continuer d’évoluer et de se perfectionner en multipliant les sides projects, et «Architects of Yesterdays», le troisième album, désormais piloté par Gregory Hœpffner uniquement, voit le jour.
A l’inverse de ces prédécesseurs «Architects of Yesterdays» est plus mâture, et loin des tourments adolescents qui caractérisaient les débuts de Radius System.

Plus de rythmes électroniques ni de distorsions de guitares, cet opus veut se focaliser davantage sur la tristesse et la mélancolie. L’extrait choisi, qui dure plus de 7 minutes, illustre très concrètement les enjeux artistiques de Radius System. Son introduction contient de nombreux samples, qui confèrent un côté psychédélique au morceau, nous avons le sentiment que différents univers s’imbriquent entre eux, il n’y a aucune linéarité, l’auditeur a davantage l’impression de saisir des bribes de pensées nostalgiques sans cheminement précis.

Les ambiances sont donc travaillées avec une finition extrême car malgré l’aspect très cérébral et expérimental de la musique, et la pluralité des samples utilisées, l’auditeur ne perd pas le fil du morceau, comme c’est parfois le risque avec les groupes explorant ce côté post-rock expérimental.
A conseiller aux amateurs de « Pitchshifter » ou « 65daysofstatic » pour leur utilisation des samples, mais aussi des « Deftones » pour la voix, et ceux d’Alcest pour le côté post-rock mélancolique et dépressif.

8 685 téléchargements

▼ Télécharger (7:48min, 10MB) Sur ordinateur, clic droit plus enregistrez la cible sous...
Sur mobile Android, restez appuyer puis enregistrez le lien
Sur mobile iOS, le téléchargement est impossible

Conditions et droits d'usage

Copier et publier
Modifier et transformer
Usage commercial
http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/3.0/ external link

Pour bien créditer Radius System

En format HTML
En format texte


A découvrir également

Télécharger gratuitement la musique de Soulconnexion -  Pour mon fils
Pour mon fils
    par Soulconnexion
      
Commenter   15 
Autorisé Copier et publier
Interdit Modifier et transformer
Autorisé Usage commercial
Voir la licence CC-BYND
D’habitude je suis plutôt indifférent face à ce style musical mais pour la première fois depuis la création du site, (plus de 3 ans déjà...), j’ai décidé de vous présenter Soul Connexion, un groupe de hip hop de la région lyonnaise. Les textes ont un message fort sans pour autant véhiculer la violence et la haine, c’est ce que j’ai apprécié chez eux.  

Télécharger gratuitement la musique de Professor Kliq -  Plastic and Flashing Lights
Plastic and Flashing Lights
    par Professor Kliq
      
Commenter   10 
Autorisé Copier et publier sous la même licence
Autorisé Modifier et transformer
Interdit Usage commercial
Voir la licence CC-BYNCSA
Professor Kliq, de son vrai nom Mike Else, est né le 24 juin 1986 à Chicago dans l’Illinois. Il compose des musiques sur ordinateur depuis 1999 et les signe Professor Kliq depuis 2002. Il est aujourd’hui l’auteur de plus d’une dizaine d’albums sous ce pseudonyme qui allient plusieurs styles musicaux tels que le jazz, l’électro, la pop ou encore le rock. Cet album de 16 titres : The Scientific Method Volume II, dont est extrait le morceau Plastic and Flashing Lights, a été composé en 2006-2007 alors que Mike venait de terminer ses études. A cette période, il travaillait dans une station-essence et se demandait ce qu’il pourrait bien faire de sa vie, comment mettre fin à l’ennuie qui l’habitait.  




Commentaires

Ajouter un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Page générée en 0,02 sec